Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Thérapie Cellulaire Active INDIBA

Thérapie Cellulaire Active INDIBA

Conseils thérapeutiques, témoignages, news, sont à votre disposition pour vous accompagner dans votre quotidien et aller toujours plus loin dans les résultats et la performance

HYPERTHERMIE INTRACRÂNIENNE NON INVASIVE AVEC LA RADIOFREQUENCE INDIBA A 448KHZ

Etude clinique réalisée par : Ley-Valle A.
Service de Neurochirurgie, HUGTP, Badalona. Barcelone

L'objectif est de présenter les résultats de l'augmentation thermique obtenue au niveau cérébral et
intratumoral
grâce à une technique non invasive d'hyperthermie intracrânienne avec RF,-Transfert
électrique capacitif (TEC)-, créée en 1985 par INDIBA®, mesurée en temps réel et soutenue par les
évidences préalables sur l'innocuité de cette technique sur le tissu cérébral sain.

HYPERTHERMIE INTRACRÂNIENNE NON INVASIVE AVEC LA RADIOFREQUENCE INDIBA A 448KHZ

CONCLUSIONS
• Les températures cérébrale et tumorale, sans application du TEC, ne montrent pas de différences évaluables.
• L'augmentation thermique obtenue au niveau cérébral n'a jamais dépassé les 39,2 degrés centigrades,
limite qui ne peut pas être considérée comme dangereuse, car c'est probablement la température présente au niveau de tout le cerveau avec une fièvre axillaire supérieure à 39,5 degrés centigrades.
• Dans plusieurs cas, la légère baisse thermique observée au niveau cérébral après une augmentation
initiale subite pendant l'application du TEC peut être attribuée à l’autorégulation vasculaire du tissu
cérébral sain qui produirait une vasodilatation compensatoire et, par conséquent, une meilleure dissipation
thermique.
• La différence de température atteinte à une profondeur similaire entre le tissu cérébral et tumoral, un peu plus grande au niveau de ce dernier, et la courbe de décroissance plus lente au niveau de celui-ci, pourrait être due à la moindre autorégulation vasculaire.
• Les données apportées et l'utilisation sans complications du TEC pendant plus d’une décennie au niveau des lésions tumorales et ischémiques cérébrales renforcent l'innocuité de cette technique.
• Il faut également souligner les travaux expérimentaux réalisés par le Dr. A. Ubeda dans les services de
bioélectromagnétique et de biochimie du département de recherche de l'Hôpital Ramón y Cajal.
Avec un appareil TEC ayant exclusivement un effet athermique sur les lymphocytes primaires humains
et d'autres cellules saines, ils ont démontré que des fréquences de 0,448 MHz non seulement ne sont pas nuisibles, mais qu'elles améliorent la durée de ceux-ci, tandis qu'elles ont un effet réducteur significatif de la population cellulaire sur les carcinomes hépatocellulaires et les neuroblastomes.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Shana 31/03/2020 17:42

J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et un blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers (lien sur pseudo) Au plaisir.