Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Thérapie Cellulaire Active INDIBA

Thérapie Cellulaire Active INDIBA

Conseils thérapeutiques, témoignages, news, sont à votre disposition pour vous accompagner dans votre quotidien et aller toujours plus loin dans les résultats et la performance

Prise en charge de brides vaginales post-chirurgie avec la thérapie cellulaire et la modulation continue INDIBA

Prise en charge de brides vaginales post-chirurgie avec la thérapie cellulaire et la modulation continue INDIBA

Mme M. consulte pour des dyspareunies importantes rendant la pénétration impossible depuis son intervention chirurgicale remontant à 2 mois pour une cure de rectocèle et cystocèle.

Nous réalisons une première séance à l’aide d’INDIBA (appareil CT8). J’ai commencé par faire un soin en mode capacitif (athermie, 5 min) puis en mode résistif (3 min) à l’aide de l’électrode plane, sur la vulve et le noyau fibreux central du périnée. Ensuite, le traitement se poursuit en en intra-vaginal à l’aide de l’électrode longitudinale résistive. Au retrait de l’électrode, je constate quelques traces de sang ; alors que le traitement a été totalement indolore et que Mme M. se sent « plus légère » à l’issue de la séance.

 

Je propose alors à Mme M. de faire un examen clinique plus complet par toucher vaginal (TV) afin d’évaluer ce qui a pu provoquer des saignements. Au TV, je constate la présence de 3 brides vaginales antérieures (superficielle, médiane et profonde) et d’une bride vaginale profonde postérieure.

Je demande alors l’avis du chirurgien quant à la possibilité de tenter de lever ces brides par manœuvres digitales assistée de l’INDIBA. Ce chirurgien connait la technologie INDIBA et m’indique qu’il n’y a aucune contre-indication (très peu de contre-indications à l’utilisation d’INDIBA).

 

Je revois donc Mme M. quelques semaines plus tard, les brides sont toujours présentes. Je débute le traitement en mode capacitif (athermie, 5 minutes). Cette fois-ci, j’active la fonction « modulateur continue » disponible sur l’INDIBA CT8. Ce mode permet d’augmenter la puissance de traitement sans augmenter l’IAS (la chaleur ressentie et ses effets).

 

Après cette première phase de traitement, je place l’électrode résistive sur la vulve et réalise un toucher vaginal afin de mettre la première bride sous tension. J’active la modulation continue, et trente secondes plus tard, je sens la bride qui disparait sous mes doigts ; de manière si soudaine que j’en suis surprise ! Craignant d’avoir fait mal à la patiente, je la questionne sur son ressenti. Elle déclare n’avoir senti aucune douleur mais sentir que quelque chose a « lâché ». Rassurée, je recherche la sensation de cette bride, mais je ne la trouve plus. Je passe donc à la bride médiane qui réagit de la même manière ; puis la bride antérieure profonde et enfin la bride postérieure.

Finalement, en moins de 5 minutes, les 4 brides sont levées, sans douleur et pour le plus grand confort de Mme M.

Je souhaite revoir Mme M. pour contrôle une semaine plus tard et je constate avec plaisir que tout est rentré dans l’ordre, y compris sa sexualité.

 

Dans ma pratique quotidienne, il m’arrive toujours d’être surprise des résultats que l’on peut obtenir à l’aide de cette technologie qui est devenue désormais incontournable dans ma pratique.

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article