Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Thérapie Cellulaire Active INDIBA

Thérapie Cellulaire Active INDIBA

Conseils thérapeutiques, témoignages, news, sont à votre disposition pour vous accompagner dans votre quotidien et aller toujours plus loin dans les résultats et la performance

« Traitement des pathologies des muscles en pratique sportive avec la Thérapie Cellulaire INDIBA »

Témoignage de Jérôme Bianchi Responsable du service médical à Mouratoglou Tennis Academy à Sophia - Antipolis - 04 83 88 14 30.

Témoignage de Jérôme Bianchi Responsable du service médical à Mouratoglou Tennis Academy à Sophia - Antipolis - 04 83 88 14 30.

« Je travaille avec INDIBA depuis plusieurs années. J’ai découvert cet appareil quand je travaillais avec Maria Sharapova, nous l’emmenions à chaque tournoi. C’est également un indispensable à l’Académie de tennis Mouratoglou.

 J’utilise INDIBA au quotidien. La thérapie INDIBA me permet de travailler sur les lésions aiguës et chroniques et me garantit des résultats rapides avec une diminution du temps d’immobilisation. Au centre, de nombreux patients viennent me voir pour traiter des pathologies des muscles et des tendons (les entorses à la cheville sont très nombreuses) et j’utilise INDIBA dans 90% des cas en complément d’une thérapie manuelle.

« Traitement des pathologies des muscles en pratique sportive avec la Thérapie Cellulaire INDIBA »

Après avoir diagnostiqué la pathologie à traiter, je mets en place une thérapie. Le but est que l’athlète reprennent le plus vite possible son activité. En phase aiguës, une séance dure environ 30 - 45 minutes, j’utilise INDIBA pendant 5 - 10 minutes. Je vois mon patient tous les jours les 2 premières semaines et j’utilise INDIBA 1 séance sur 2 pour que le patient ait le temps de remarquer les bénéfices de l’appareil. Généralement, au bout de 4/5 séances, le patient comprend que l’appareil est un "plus" dans sa thérapie. En plus, une séance avec INDIBA est agréable pour le kiné et également pour le patient.

2 semaines après le début de la thérapie, l’athlète peut reprendre son activité et retourner sur le court même si je continue à le voir pour assurer un suivi. INDIBA agit sur l’inflammation et la cicatrisation ce qui permet un temps d’immobilisation plus court. Il y a une très bonne réponse du muscle grâce à la fréquence d’INDIBA qui est très proche de la fréquence de notre corps. Au fil des séances, le muscle a donc récupéré, on lui a rendu son élasticité et sa contractilité. »

« Traitement des pathologies des muscles en pratique sportive avec la Thérapie Cellulaire INDIBA »

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article