Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Thérapie Cellulaire Active INDIBA

Thérapie Cellulaire Active INDIBA

Conseils thérapeutiques, témoignages, news, sont à votre disposition pour vous accompagner dans votre quotidien et aller toujours plus loin dans les résultats et la performance

Cicatrice de césarienne fibrosée avec INDIBA

Cicatrice de césarienne fibrosée avec INDIBA

Témoignage d’Isabelle Reynaud

Masseur-Kinésithérapeute en Avignon (84), Consultant en Sport et Spécificité Féminines

 

 

 

Le cas clinique

Le 14 mars 2017, Isabelle REYNAUD reçoit à son cabinet une jeune femme de 32 ans adressée par une amie. Elle a accouché de son premier enfant par césarienne le 5 février 2017.

Elle se plaint d'une forte gène au toucher (sensation d'une zone indurée), avec inconfort dans la zone sous-pubienne (frottement des sous-vêtements). Elle se plaint également du côté très disgracieux de sa cicatrice.

 

Le bilan

- Cicatrice de 14 cm située 3 cm au-dessus de la zone sous-pubienne épaisse de couleur rosée plus foncée aux extrémités avec un relief nettement plus marqué en son centre.

- Effleurage difficile sur la cicatrice : patiente en défense et blocage respiratoire.

Mais aussi…

- Vérification si présence d'un diastasis des droits de l'abdomen et/ou d'une inversion de commande respiratoire

- Test de la compétence abdominale

 

Incidences

- Algique (sensibilité à la palpation, au toucher)

- Fonctionnelle (tensions cutanées et sous-cutanées avec répercutions sur certaines amplitudes de mouvement)

- Esthétique

 

Objectifs

- Drainer, mobiliser, stimuler la récupération sensitive, récupérer la souplesse des tissus

- Retrouver un aspect cicatriciel plus esthétique

- Permettre à la patiente de réinvestir cette zone sans aucune crainte

 

 

 

Prise en charge Thérapie Cellulaire INDIBA

Prescription de 8 séances à raison de deux séances par semaine compte-tenu de l'emploi du temps de la patiente

 

1ère séance : 14 mars

- Informations sur la technique INDIBA et l'utilisation des électrodes et plaque de retour

- Apprentissage d'une respiration "protectrice" de l'enceinte abdomino-pelvienne qui sera utile lors du traitement (lors du bilan, la patiente présentait une inversion de commande).

- Prise de contact avec INDIBA en couché dorsal genoux fléchis sur coussin demi-lune, travail   pour débuter en périphérie de la cicatrice en associant la respiration. Capacitif en athermie pure durant 10 à 15 minutes (biostimulation cellulaire). Mise en confiance avec l'acceptation du toucher (électrode et main du thérapeute).

- Fin de la 1ère séance : détente de la patiente car soin non douloureux, agréable et non-invasif. Sensation d'abdomen plus souple avec moins d'appréhension à remettre ses vêtements.    

                

2ème séance

Capacitif (IAS de 1 à 3) 6 minutes et Résistif en thermie très douce 7-8 minutes. Retour au calme en Capacitif durant 2 minutes : travail à distance de la cicatrice et quelques passages sur la cicatrice.

 

Séances 3 à 8

Les autres séances vont se dérouler sur la cicatrice et autour de celle-ci en Capacitif (IAS 5-6) pour drainer et défibroser le tissu durant 5 minutes puis 8 minutes en Résistif (IAS 6-7) en associant respiration et mobilisation modérée du tronc (auto-grandissement, légère inflexion latérale...)

Puis au fur et à mesure, travail en Capacitif (IAS 6-7) 6 minutes Résistif (IAS 6-7-8) 7 minutes avec Résistif posée sur le dos de la main pour permettre un travail électif avec un doigt sur un point très précis de la cicatrice. Retour au calme Capacitif 5% 2 minutes

 

Conclusion

- Retours très positifs de la patiente : plus de gêne au toucher ni d'inconfort lors du port de sous-vêtements à partir de la 4ème séance, souplesse de la cicatrice, aspect visuel plus harmonieux à partir de la 7ème séance mais aussi gestuelle beaucoup plus aisée au quotidien.

- Résultats très concluants grâce à l'action spécifique de la fréquence à 448 kHz ainsi que la profondeur de l'action

- Thérapie manuelle et INDIBA "un duo ultra- gagnant "

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article