Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Thérapie Cellulaire Active INDIBA

Thérapie Cellulaire Active INDIBA

Conseils thérapeutiques, témoignages, news, sont à votre disposition pour vous accompagner dans votre quotidien et aller toujours plus loin dans les résultats et la performance

L'incontinence urinaire chez la femme sportive

L'incontinence urinaire chez la femme sportive

L’INCONTINENCE URINAIRE…

L’incontinence urinaire de la femme touche près de 3 millions de femmes en France. Elle apparaît pour la majorité des patientes comme un processus inéluctable du vieillissement tissulaire et des séquelles de grossesses. Le plancher pelvien est fortement sollicité pendant une grossesse et lors de l’accouchement. Mais une mauvaise pratique sportive peut également être un facteur fragilisant le périnée… Pour les femmes sportives, l’incontinence urinaire apparaît même si elles n’ont jamais accouché ou chez les femmes jeunes.

…CHEZ LA FEMME SPORTIVE

L’incontinence urinaire chez la femme sportive est plutôt une incontinence d’effort, qui se caractérise par une perte d’urine involontaire survenant lors d’une augmentation de la pression abdominale liée à l’effort. A titre d’exemple, le poids d’une femme sur son plancher pelvien est multiplié par quatre lorsqu’elle court, par neuf lorsqu’elle lance un javelot et par seize lorsqu’elle effectue un saut en longueur. Par conséquent, tous ces à-coups fragilisent donc inévitablement son plancher pelvien et peuvent être responsables d’une incontinence. Ce sont les sportives de haut niveau qui sont les plus concernées par ce problème mais il advient également chez les sportives plus occasionnelles.

L'incontinence urinaire chez la femme sportive

LES SOLUTIONS PROPOSEES

  • ANTICPIER

Il faut d'abord prévenir le risque d'apparition de fuites urinaires en musclant son périnée. Toutes les activités physiques chez des femmes n'ayant pas une bonne sangle pelvi-périnéale peuvent provoquer une incontinence urinaire. Donc protéger au maximum son périnée en pensant à corriger sa posture en basculant le bassin, lors de l'activité physique. Contracter et muscler son périnée, toutes les occasions sont bonnes pour s'entraîner en toute discrétion.

  • TRAITER

Dans le cas où des fuites urinaires se déclareraient, il ne faut pas hésiter à en parler à son médecin, généraliste ou gynécologue qui prescrira dans la plupart des cas des séances de rééducation chez un kinésithérapeute. Les séances vont aider à retonifier le périnée et apprendre à bien connaître le fonctionnement de ce muscle pour l'entretenir après. La Thérapie Cellulaire d'INDIBA activ offre une nouvelle voie en rééducation pelvi-périnéale. Elle améliore la trophicité des tissus, les renforce et les raffermit. En complément de la thérapie manuelle, elle permet une réorganisation des fibres de collagène pour offrir une nouvelle voie qui donne des résultats là où les méthodes actuelles montrent leurs limites.

  • S’ADAPTER

Les sports recommandés sont la natation, le cyclisme, la marche, le yoga, le roller, les bons abdominaux qui s'effectuent en creusant le ventre sans appui sur le périnée ou encore la gymnastique douce.

Etude à lire disponible ici :

Sport de haut niveau et féminité Contraintes et tensions périnéales au cours de l’exercice sportif intense, effets et retentissement sur la statique pelvienne et la continence urinaire Professeur Bruno DEVAL Service gynécologique obstétrique, CHU Nancy

L'incontinence urinaire chez la femme sportive

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sweetlilou 03/05/2016 21:56

En étirant la région du bas de la vessie par voie intravaginale, on réveille tout d'abord les récepteurs du col de cet organe. Ces récepteurs sont les intermédiaires par lesquels certains nerfs qui viennent de la moelle épinière agissent sur la vessie. On sait que leur sollicitation les tonifie, et qu'ainsi ils retrouvent peu à peu la mémoire de leur fonctionnement naturel. Masser la région de l'urètre permet aussi d'atténuer la fibrose qui s'est souvent constituée et diminue la souplesse du sphincter. En savoir plus sur:http://etiopathie.confort-domicile.com/

Mélanie 15/02/2016 22:19

Il n'y a pas que les sports avec sauts qui mettent à mal le périnée et favorisent les fuites urinaires, les séries d'abdos mal maîtrisés sont également un facteur aggravant. De plus en plus de préparateurs sportifs réapprennent à leurs patientes les bonnes pratiques en matière d'abdos et généralement leur conseillent de favoriser le gainage.

INDIBA France 23/02/2016 14:44

Merci pour votre commentaire Mélanie.
A votre disposition pour tout complément d'information.
L'équipe INDIBA France

Julie 19/01/2016 11:42

Votre article est très intéressant car l'incontinence de la femme sportive est une pathologie fréquente. Comme vous le dites très justement, il faut prévenir mais aussi agir rapidement en cas d'incontinence avérée. Adapter son mode de vie, avoir de bonnes habitudes et privilégier certains sports semblent indispensable chez les personnes à risque.

INDIBA France 23/02/2016 14:46

Merci pour votre contribution Julie. Exactement : Anticiper, Traiter et surtout Adapter son mode de vie.
Cordialement,
L'équipe INDIBA France