Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Thérapie Cellulaire Active INDIBA

Thérapie Cellulaire Active INDIBA

Conseils thérapeutiques, témoignages, news, sont à votre disposition pour vous accompagner dans votre quotidien et aller toujours plus loin dans les résultats et la performance

Flash Back sur les Haltérophiles au Championnat du Monde (USA) !

L'Equipe de France d'Haltérophilie aux mondiaux à Houston - crédit photo FFHM

L'Equipe de France d'Haltérophilie aux mondiaux à Houston - crédit photo FFHM

Pas moins de 98 nations étaient représentées par plus de 600 athlètes confondus ; un niveau mondial très élevé en cette année pré-olympique.

La France, quant à elle, avait envoyé 12 athlètes : sept hommes et cinq femmes, venus tirer avant tout en équipe afin de cumuler un maximum de points dans la fameuse course aux quotas pour les jeux olympiques.

  • Le meilleur résultat chez les Féminines nous vient de Gaëlle Nayo-Ketchanke, en -75 kg.

Gaëlle totalise 244 kg (109 kg + 135 kg) et s’offre une 9e place méritée dans un tableau ou la concurrence fait rage.

Anaïs Michel et Manon Lorentz, toutes deux en catégorie -48 kg, terminent respectivement 15e et 18e. Anaïs totalise 177 kg avec 78 kg à l’arraché et 99 kg à l’épaulé-jeté. Manon elle, s’offre 173 kg au total olympique, réalisant 80 kg à l’arraché et 93 kg à l’épaulé-jeté.

Catégorie -58 kg, Dora Tchakounte se retrouve 24e avec un total de 190 kg (record de France junior) (88 kg + 102 kg), pendant que Madeleine Yamechi, en +75 kg prend la 32e place, totalisant 205 kg (90 kg + 115 kg).

Avec 38 points marqués ajoutés aux 37 points des championnats du monde 2014, (soit un total de 75 points), l’équipe de France Féminine termine à la 22e place et ne ramène aucun quota pour les JO de Rio. Il a manqué 4 petits points pour être à la place de l’Indonésie qui, en terminant 21e, a remporté 2 quotas.

L’équipe Féminine devra donner le meilleur aux championnats d’Europe, qui se dérouleront en Norvège du 9 au 16 avril, pour essayer de remporter un quota.

Anais Michel - crédit photo FFHM

Anais Michel - crédit photo FFHM

  • Chez les hommes, Bernardin Kingue-Matam tire son épingle du jeu en -69 kg, avec un total à 322 kg (147 kg + 175 kg), s’offrant la 9e place du classement. Tandis que Benjamin Hennequin, en -85 kg, prend la 10e place en totalisant 356 kg (155 kg + 201 kg).

Jean-Baptiste Bardis, toujours chez les – 85 kg, n’est pas très loin derrière Benjamin et se retrouve 15e du classement avec un 345 kg au total (158 kg + 187 kg).

L’infatigable David Matam Matam s’offre la 22e place avec 351 kg au total (158 kg+ 193kg) juste devant Redon Manushi, fragilisé par un coude abîmé, qui prend donc la 23e place avec un total de 341 kg (160 kg + 18 kg).

Kevin Bouly, catégorie -105 kg termine 26e totalisant 351 kg (157 kg + 194 kg) et Yann Aucouturier en -69 kg, 32e avec 297 kg (130 kg + 167 kg).

L’équipe de France masculine en terminant à la 19e place avec 104 points cumulés sur les deux championnats du monde 2014 et 2015 remporte 3 quotas pour les JO de Rio.

Jean Baptiste Bardis - crédit photo FFHM

Jean Baptiste Bardis - crédit photo FFHM

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article