Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Thérapie Cellulaire Active INDIBA

Thérapie Cellulaire Active INDIBA

Conseils thérapeutiques, témoignages, news, sont à votre disposition pour vous accompagner dans votre quotidien et aller toujours plus loin dans les résultats et la performance

Le système Proionic en rééducation pelvi-périnéale

Le système Proionic en rééducation pelvi-périnéale

Le plancher pelvien, zone sensible composée de tissu conjonctif
70% du système uro-génital est constitué de tissu conjonctif. Le tissu conjonctif est composé de la matrice extracellulaire (substance fondamentale et trame collagénique) et de 20% de cellules.
• La substance fondamentale (SF) vise l’hydratation du tissu, favorise les échanges cellulaires et la synthèse du collagène.
• L’hydratation de la SF permet les échanges avec les cellules, dont les fibroblastes, pour former la trame collagénique. Elle est prépondérante pour la tenue du plancher pelvien et sa résistance musculaire. Son altération (épisiotomie, distension, interventions chirurgicales) se traduit par des fibroses, des déficiences, des faiblesses.

Le système Proinic agit au coeur de la cellule
La mobilisation des ions intra et extra cellulaires à 448 kHz augmente la perméabilité membranaire et le métabolisme cellulaire. L’amélioration des échanges et de l’hydratation permet aux tissus conjonctifs et musculaires de retrouver leur trophicité et une meilleure résistance aux contraintes.
Base de la thérapie cellulaire active, le système Proionic® active la bio-stimulation, favorise la micro-circulation et l'hyperactivation, de manière non-invasive, tout en respectant la physiologie cellulaire.


Une solution rapide et efficace
INDIBA® activ améliore ainsi la trophicité des tissus, les renforce et les raffermit.
De plus, la combinaison de la thérapie manuelle et du système Proionic® permet une réorganisation des fibres de collagène.
INDIBA® activ est une nouvelle voie qui donne des résultats là où les méthodes actuelles montrent leurs limites, notamment sur les douleurs pelviennes chroniques et les problèmes de cicatrisation.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article